contacteer ons: 03/203.44.00 of administratie@vsbb.be

Quand calculer?

Un calcul de résistance et de stabilité doit être établi pour les structures ci-dessous :

o les échafaudages dont la hauteur dépasse 24 mètres (plancher le plus élevé), sauf si le fabricant du matériel d’échafaudage utilisé lors du montage indique une      autre hauteur ou avec une charge par plancher > 3,0 kN/m² ;
o les échafaudages recouverts d’une hauteur supérieure à 8 mètres ou d’une surface exposée au vent > 200 m², sauf les échafaudages de façade ancrés ;
o les tours d’étaiement ;
o les échafaudages suspendus, les échafaudages désaxés, les échafaudages en porte-à-faux et console avec une charge par plancher > 1,5 kN/m² ;
o les passerelles de plus de 6 mètres de long ;
o les échafaudages de levage et déplaçables par une grue ;
o les échafaudages où sont fixés des monte-charges et des élévateurs de personnes ;
o les échafaudages s’écartant fortement des modèles habituels et devant dès lors être évalués au préalable en ce qui concerne la faisabilité de leur construction ;

Lors de toute modification de la construction ayant une influence sur la stabilité et la résistance des échafaudages calculés, un nouveau calcul doit être effectué.

La personne qui signe le calcul de résistance et de stabilité doit au moins être en possession d’un diplôme MSc., Master in Science (auparavant Ing., Ingénieur industriel) ou équivalent.

Un dessin peut venir compléter un calcul.Un dessin peut venir compléter un calcul.

Le fait d’établir ou de ne pas établir une note de calcul fait partie intégrante des conventions prises entre l’échafaudeur et le donneur d’ordre.